SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 16 October 2021, Saturday |

Des prisonniers de l’armée éthiopienne libérés au Tigré

Le Front de libération du Tigré a libéré un certain nombre de prisonniers de l’armée éthiopienne, avec la médiation de la Croix-Rouge, selon les médias éthiopiens.

Les médias éthiopiens ont publié un clip vidéo montrant les soldats de l’armée éthiopienne à l’intérieur de véhicules de transport armés, en route pour traverser les zones sous le contrôle des forces fédérales éthiopiennes.

De son côté, le leader du Front de libération du Tigré, Debsion Gebremicel, a indiqué que « les forces de la région, situées dans le nord de l’Éthiopie, ont libéré environ un millier de soldats gouvernementaux capturés lors des récents combats ».

Debrasians Gebrmiciel a déclaré à Reuters qu’ils « avaient libéré 1000 soldats de rang inférieur ».

Il a déclaré: « Plus de 5000 soldats sont toujours avec nous, et nous garderons les officiers supérieurs qui seront jugés », expliquant que « les soldats ont été emmenés à la frontière sud du Tigré avec la région d’Amhara, hier, vendredi, sans mentionnant qui les a reçus ou comment leur libération a été négociée. »

Et les médias avaient rapporté que les forces séparatistes qui ont repris le contrôle de la capitale de la province éthiopienne du Tigré, la ville de Maqli, ont passé en revue des milliers de membres des forces gouvernementales capturés par elles.

Le New York Times a rapporté que des convois de soldats éthiopiens capturés marchaient pendant quatre jours depuis des camps de terrain, qui ont été installés d’urgence jusqu’à la grande prison susmentionnée.

Le New York Times a cité le chef du Front populaire de libération du Tigré, Debrasion Gebre Mikael, disant dans une longue interview exclusive que les forces avaient capturé plus de six mille soldats éthiopiens.