SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

Des prisonniers palestiniens déclarent une grève de la faim

Un membre de l’instance dirigeante des prisonniers du mouvement du Jihad islamique, le prisonnier Thabet Mardawi, a déclaré que les affaires dans toutes les prisons se dirigeaient vers une escalade à la lumière du refus de la soi-disant autorité pénitentiaire de répondre aux exigences de la prisonniers du Jihad islamique en grève de la faim.

Le chef, Mardawi, lui a dit dans un message: « Les prisonniers du jihad commenceront une grève de la faim ouverte, demain, jeudi, et les laisseront dans les cellules en coordination avec les factions, au cas où les exigences de la « Supreme Comité de direction » ne sont pas remplies. »

Il a expliqué que l’administration du service pénitentiaire sioniste n’a pas répondu aux demandes des prisonniers du Jihad qui sont toujours isolés, et refuse de répondre aux demandes des prisonniers du Jihad islamique qui sont en grève de la faim pour le huitième jour consécutif.

Il a souligné que l’occupation refuse toujours de répondre aux demandes des prisonniers concernant l’abolition des peines s’élevant à environ 4 millions de shekels, qui ont été imposées à environ 400 prisonniers du jihad dans toutes les prisons, indiquant que les conditions à l’intérieur des prisons de l’occupation sont très difficile.

250 prisonniers du « Jihad islamique » sont enfermés dans des prisons ennemies pour le huitième jour consécutif, au milieu des préparatifs de nouvelles mesures d’escalade pour faire face aux mesures abusives doublées contre les détenus, depuis que 6 prisonniers ont tenté de libérer les prisons de Gilboa au début du mois dernier.