SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

Des réunions libyennes au Caire aujourd’hui

Des réunions convoquées par le Caire pour combler le fossé entre les parties à la crise libyenne débuteront au Caire mercredi.

L’initiative égyptienne est basée sur la réunification libyenne, unifiant les institutions, n’excluant aucune partie à l’avenir et empêchant les poursuites illégales. Cela s’ajoute à la formation d’un comité juridique neutre chargé de la refonte de la constitution, selon des sources privées d’Alarabiya.

La source a déclaré que l’Égypte cherchait à garantir l’indépendance de la Central libyenne et de la Oil Corporation, et à ne perturber leur travail par aucune partie, tout en veillant à ce qu’aucun argent n’atteigne les milices.

En plus d’élaborer un plan pour mettre en œuvre les éléments du comité 5 + 5 et de ne pas perturber ses travaux, avec le développement de mécanismes pour surveiller les éléments qui sont mis en œuvre, et le retrait des combattants étrangers et de toute force étrangère tout en les remplaçant avec les forces de l’armée libyenne.

En plus de fixer un calendrier pour la sortie des forces étrangères avec l’intégration de ceux qui sont aptes dans les institutions de sécurité et militaires, en plus de la formation d’un comité indépendant responsable des personnes éligibles pour intégrer et retirer ceux qui ont des réserves de sécurité.

L’initiative comprenait également un calendrier prévoyant que chaque institution prenne en charge son travail sans aucune ingérence ni diktat extérieur, avec des promesses de commencer à élaborer un plan progressif pour organiser les élections à temps. Le Caire enverra également des délégations en Libye pour suivre la situation sur le sol.

Les sources ont indiqué que Le Caire travaille actuellement à accélérer le rythme de la prise de fonction du nouveau gouvernement pour assurer la stabilité de la situation.

Mardi, le président égyptien Abdel-Fattah El-Sisi a reçu Mohamed El-Manfi, chef du Conseil présidentiel libyen, actuellement en visite en Egypte, au Palais fédéral.

Le porte-parole présidentiel Bassam Radi a déclaré que le président s’était félicité de la visite du président du Conseil présidentiel libyen au Caire.

Il a affirmé le soutien de l’Égypte à tout ce qui permettrait d’atteindre l’intérêt suprême de la Libye sœur, de préserver son intégrité territoriale et d’activer le libre arbitre du peuple libyen, dans le cadre du ferme principe égyptien soutenant les institutions de l’État libyen à assumer leurs responsabilités et leur rôle. , conduisant à la tenue d’élections présidentielles et parlementaires en Libye.

Il met également fin à la phase de transition, laissant au peuple libyen frère la possibilité de déterminer son propre destin et de choisir ses dirigeants et ses représentants.

Pour sa part, le président du Conseil présidentiel libyen a apprécié le rôle vital de l’Égypte et ses efforts inlassables et sincères, dirigés par le président, pour rétablir la sécurité et la stabilité en Libye en soutenant les efforts globaux de réconciliation nationale entre les Libyens et en réunifiant les institutions de l’État.

    la source :
  • alarabiya