SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 February 2023, Saturday |

Des sanctions américaines contre des personnes et des entreprises soutenant la Force Al-Qods iranienne

Les autorités américaines ont annoncé l’imposition de sanctions aux « individus et agents impliqués dans un réseau international de contrebande de pétrole qui soutient la Force Al-Qods (affiliée) du Corps des gardiens de la révolution iranienne », selon un communiqué de presse publié par le département du Trésor américain.

« Les hauts responsables de la Force Al-Qods utilisent les produits de leur implication dans les exportations de pétrole iranien pour aider à financer les activités déstabilisatrices du groupe dans la région », a déclaré le ministère.

Les mesures américaines visent un ressortissant omanais (Mahmoud Rashid Amour Al Habsi) pour avoir « facilité la vente et l’expédition de pétrole iranien par le biais de ses sociétés afin de dissimuler l’implication des Gardiens de la révolution iraniens, et ses sociétés ont transporté des cargaisons estimées à des dizaines de millions de dollars. »

Le Bureau de contrôle des avoirs étrangers (Office of Foreign Assets Control OFAC) du ministère a déclaré dans un communiqué que Mahmoud Rashid Al-Habsi avait facilité la vente et l’expédition de pétrole iranien par le biais de ses sociétés afin de dissimuler l’implication des Gardiens de la révolution iraniens, et que ses sociétés avaient transféré des cargaisons estimées à plusieurs dizaines de millions de dollars.

Le Bureau de contrôle des avoirs étrangers du ministère a déclaré que, dans le cadre de sa surveillance des transports maritimes, Al-Habsi a trafiqué les systèmes d’identification automatique à bord, falsifié des documents d’expédition et versé des pots-de-vin pour contourner les restrictions liées à l’Iran.

Le bureau a inclus des sociétés dans la liste des sanctions, pour avoir été possédées, contrôlées ou dirigées par Al-Habsi, directement ou indirectement, et avoir été exploitées par Al-Habsi pour faire passer en fraude du pétrole iranien.

Al-Habsi a utilisé sa société basée à Oman, nimr International L.L.C, pour faciliter la vente et l’expédition de pétrole iranien, et la société Orbit Petrochemical Company LLC basée à Oman pour faciliter les transactions de pétrole iranien.

Al-Habsi a également utilisé la Bravery Maritime Corporation, par le biais du pétrolier appartenant à la société et battant pavillon libérien, qui a été utilisé pour transporter du pétrole iranien, en plus de la Nimr International Company S.R.L. basée en Roumanie.

Andrea M. Ghaki, directeur de l’OFAC, a déclaré : « Le Le corps des Gardiens de la révolution islamique (Islamic Revolutionary Guard Corps IRGC) utilise le produit de ses ventes de pétrole iranien pour financer ses activités néfastes au détriment du peuple iranien. »

« Ces ventes dépendent d’intermédiaires étrangers clés pour dissimuler l’implication de l’IRGC, et le département du Trésor continuera à perturber et à exposer toute personne qui soutient ces efforts. »