SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 February 2023, Friday |

Deux pays arabes figurent en tête de la liste des pays risquant de se noyer en raison de l’élévation du niveau de la mer

Plus de 200 millions de personnes dans le monde sont en grand danger car elles vivent à proximité de villes situées à moins de deux mètres au-dessus du niveau de la mer, ce qui les expose au risque d’élévation du niveau de la mer et de noyade.

Une étude a montré que d’ici 2100, le nombre de personnes exposées à l’élévation du niveau de la mer pourrait atteindre 410 millions, dont la plupart se trouveront dans des régions dont 62 % sont situées sous des latitudes tropicales.

Et l’étude a porté sur certains pays, dont la population comptait plus de 25 millions de personnes en 2010, qui vivent sur des terres situées sous la ligne de marée haute.

La Chine arrive en tête des pays les plus exposés, suivie de l’Inde, du Bangladesh, du Vietnam, de l’Indonésie, du Japon, des Philippines, de l’Égypte, des États-Unis d’Amérique, de la Birmanie, du Nigeria, de la Malaisie, de la Grande-Bretagne, du Mexique, de la Corée du Sud, du Pakistan, de l’Irak et de l’Italie.

Auparavant, le Premier ministre britannique Boris Johnson avait averti, dans un discours prononcé lors de la conférence des Nations unies sur le climat à Glasgow, que trois villes, Miami, Alexandrie et Shanghai, disparaîtraient si des mesures n’étaient pas prises pour empêcher une hausse des températures mondiales.

    la source :
  • AFP