SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 February 2023, Saturday |

Documents erronés concernant l’éligibilité de certains candidats aux élections iraniennes … Le conseil des gardiens de la constitution fait des commentaires

Après beaucoup de bruit et de critiques adressés au Conseil des Gardiens de la Constitution en Iran concernant ses décisions de refuser des candidats à l’élection présidentielle sous prétexte de leur incompétence, le Conseil a confirmé aujourd’hui que sa décision n’a pas été affectée par des documents, des pièces et des rapports « qui se sont avérés incorrects. »

Dans sa déclaration, le conseil n’a pas indiqué qu’il réexaminerait la liste des candidats à l’élection présidentielle, ajoutant que « certaines accusations incorrectes ont été attribuées dans les médias sociaux et les médias à certains candidats et à leurs familles, nous appelons donc ces moyens à éviter la spéculation et à s’appuyer sur des éléments irréels. »

Le conseil a souligné que « l’étude de l’éligibilité des candidats est menée en secret et est basée sur des données qui sont vérifiées. »

Le porte-parole du conseil, Abbas Ali Kadkhodaei, a déclaré plus tôt dans la journée de vendredi : « Nous annoncerons bientôt l’avis final concernant l’éligibilité des candidats. »

En ce qui concerne la déclaration du Guide suprême Ali Khamenei concernant le refus d’éligibilité de certains candidats, Kadkhodaei a confirmé dans un tweet via « Twitter » que « le dernier mot revient au Guide suprême et que ses dispositions doivent être suivies », notant que « le Conseil des gardiens n’est pas à l’abri d’une erreur, et nous annoncerons bientôt notre avis. »