SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Égypte: Tentative déjouée de contrebande de 215 000 comprimés de captagon

Les autorités égyptiennes ont déjoué une tentative de contrebande de 215 000 comprimés de captagon narcotiques cachés sous un chargement de fruits dans le pays par le port maritime de Nuweiba.

Dans le détail, la Direction générale du contrôle des drogues en Égypte, en coordination avec la Direction générale de la sécurité portuaire, a surveillé l’intention d’une personne, ressortissante d’un État, assistée d’un extrait douanier de nationalité, qui se trouve à l’extérieur du pays, d’apporter une grande quantité de drogue Captagon par le port maritime de Nuweibaa.

L’accusé a utilisé un camion à l’insu de son chauffeur et a caché le captagon dans une grande cargaison de fruits.

Après avoir fouillé le camion, les comprimés de captagon ont été saisis, estimés à 7,5 millions de livres égyptiennes, soit environ un demi-million de dollars.

En juin de cette année, les autorités égyptiennes ont saisi une cargaison de drogue en provenance de zones du régime d’Assad et ont accusé le Hezbollah libanais de participer à la 4e division des forces du régime pour des activités de trafic de drogue.

Après le déclenchement de la guerre en Syrie en 2011 et la propagation de la milice du Hezbollah sur son territoire, la porte s’est ouverte plus largement pour exploiter le chaos de la culture et de la fabrication de drogues là-bas, y compris le captagon à haut risque, de sorte qu’il ne faudrait guère quelques semaines sans annoncer la saisie d’importantes cargaisons de drogue de Syrie ou du Liban vers l’Arabie saoudite, l’Égypte, la Grèce, l’Italie et d’autres.

Les usines céréalières Captagon sont actives dans plusieurs endroits au Liban, notamment dans la Bekaa (est) et dans le nord du pays, ainsi qu’en Syrie et en Irak.