SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 September 2021, Friday |

En Egypte… Des restes humains sèment la terreur dans la rue

Le journal Akhbar Al-Youm a rapporté que les services de sécurité de Gizeh, en Égypte, ont pu découvrir le mystère de la découverte des restes d’une personne.

Il mesure environ deux pieds et la moitié inférieure d’un homme, et il s’avère que c’est un facteur derrière le meurtre de son frère.

Les enquêtes ont révélé que l’auteur de l’incident, un barbier, « possédait des informations criminelles », car les gens ont trouvé un sac en plastique noir avec des parties humaines « des jambes » à l’intérieur, pour mentionner les amputés sous le genou dans le cercle du département.

Les forces de sécurité ont arrêté l’accusé et il a avoué qu’il avait jeté le sac susmentionné et que les parties retrouvées du corps appartenaient à son frère aîné, un barbier. Il réside à la même adresse, car il est en difficulté financière, alors il s’est tourné vers son frère, la victime, et lui a demandé son aide, mais il a refusé.

Il a expliqué que son frère l’avait mis en colère parce qu’il savait qu’il était aisé et qu’il gardait de l’argent dans sa boutique, alors il a décidé de le tuer, car il l’a ignoré et l’a étranglé avec une corde en plastique jusqu’à sa mort, et a saisi son téléphone portable , puis coupa son corps en morceaux.

Il a indiqué à l’accusé où donner le reste du cadavre, et il a également indiqué les outils utilisés, 2 couteaux – une corde en plastique, et l’argent volé et un téléphone portable, et il a décidé de dépenser le reste de la somme en rembourser ses dettes.