SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 December 2022, Tuesday |

En France… Des manifestations pour réclamer la régularisation du statut des immigrés clandestins

Des milliers de Français ont manifesté dans la plupart des régions de la France, samedi, pour exiger la régularisation du statut des immigrés clandestins.

Des manifestants « antiracistes » à travers la France ont réclamé la régularisation de la situation des sans-papiers, craignant la « montée des idées d’extrême droite » avant les élections présidentielles prévues en avril 2022.

Environ 7.500 personnes ont participé à 43 manifestations à travers le pays, dont 2.300 à Paris, selon la police.

Ils scandaient « liberté, égalité, papiers d’identité ».

« Je suis là pour soutenir les immigrés clandestins qui travaillent dans des conditions insupportables », a déclaré à l’AFP Véronique Holbeck, 61 ans, habitante de la région parisienne.

« Ils veulent nous faire croire que nous avons été envahis, mais la vérité est qu’ils sont ici pour travailler et contribuer à l’activité économique. Il n’est pas nécessaire de les maltraiter et de les priver de leurs droits.

De son côté, le Malien Cissé Lassana, qui a participé à la marche, a expliqué qu’il travaillait dans un hôtel de nuit près de la tour Eiffel.

Il a ajouté : « Je travaille ici depuis sept ans, c’est beaucoup. Je veux obtenir des papiers d’identité parce que j’ai le droit de les obtenir. »

Des dizaines d’organisations, associations et syndicats ont appelé à manifester dans le cadre d’une campagne « antiraciste et solidaire » visant à lancer une voix « alternative à l’extrême droite ». Denis Godard, l’un des organisateurs des manifestations, a déclaré que « la situation des immigrés clandestins s’aggrave, mais c’est le climat politique qui tourne autour des propositions d'(Eric) Zemore ».

« Nous voulons montrer qu’une alternative existe et que le début doit venir de la société civile », a-t-il ajouté.