SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 August 2022, Sunday |

En Irak…Des centaines de personnes prennent d’assaut le Parlement et Al-Kazemi avertit !

Des centaines de manifestants ont pris d’assaut le bâtiment du parlement irakien pour protester contre la candidature de Muhammad Al-Sudani à la tête du gouvernement, selon l’agence de presse irakienne.

Pour sa part, le Premier ministre irakien, Mustafa Al-Kazemi, a appelé les manifestants à se retirer immédiatement du bâtiment du parlement, et s’est engagé à protéger les institutions de l’État et les missions diplomatiques.

À leur tour, les forces de sécurité ont commencé à fermer complètement les portes de la zone verte.

Pendant ce temps, le mouvement sadriste a appelé à ne pas nuire aux manifestants à Bagdad.

Il convient de noter que les manifestants, il y a quelques heures, ont commencé à entrer dans la zone verte au centre de Bagdad après avoir manifesté devant l’une de ses portes.

Le correspondant de l’Agence de presse irakienne a souligné que « les manifestants ont commencé à entrer dans la Zone verte après avoir retiré un certain nombre de blocs de béton lors de leur manifestation de rejet des quotas dans le processus politique. »

La Zone verte (où sont concentrées les institutions de l’État et le Parlement) et ses environs ont fait l’objet de mesures de sécurité strictes en prévision de tentatives d’assaut.

Il convient de noter que l’Irak connaît une crise politique depuis environ 9 mois en raison de fortes divergences sur la formation du gouvernement entre le « cadre de coordination » et le bloc sadriste, qui a remporté la première place avec 73 députés sur 329, mais s’est retiré du Parlement le 12 juin après avoir été incapable de former un gouvernement. .

Après 11 jours de retrait, 64 nouveaux députés ont prêté le serment constitutionnel, la plupart issus des forces du « cadre de coordination » ou proches d’elles, et comprenant des indépendants, ce qui garantit au « cadre de coordination » le quorum parlementaire requis pour former un gouvernement.