SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 January 2022, Thursday |

En Irak… La Cour suprême répond aux appels contre les résultats des élections

La Cour suprême fédérale irakienne, lors de sa session de lundi, a répondu aux appels contre les résultats des récentes élections irakiennes.

La Cour fédérale a rejeté la demande d’annulation des résultats des élections, qui a été présentée par un certain nombre de factions armées et des partis perdants lors des élections.

Le juge a déclaré: « La Cour suprême fédérale a décidé de rejeter la demande de non-ratification des résultats et de facturer au plaignant tous les frais.  »

Alors qu’un des avocats de la Commission électorale a indiqué à l’AFP que « cette décision ne signifie pas la ratification des résultats des élections, et il y aura une autre décision à ratifier », dont la date n’a pas encore été fixée.

L’Irak a organisé des élections législatives le 10 octobre et des différends sont toujours en cours concernant leurs résultats, en particulier par les factions armées qui ont subi une sévère défaite, et continuent de s’opposer aux résultats et d’exiger leur abolition devant la justice.

L’Alliance Al-Fateh avait déposé une plainte auprès du tribunal, exigeant l’annulation des résultats des élections, en raison de sa défaite retentissante lors des élections.

Jeudi, la Cour suprême fédérale d’Irak avait reporté à la session de lundi l’examen de la plainte déposée par les ailes politiques des factions armées, contre les résultats des élections.

La décision de répondre aux appels contre les résultats des élections a porté un coup sévère aux partis armés en Irak, qui avaient espéré annuler les résultats des élections, ou du moins un recomptage manuel.

On s’attend à ce que l’étape de la formation du prochain gouvernement irakien commence, avec la fin de la crise des résultats électoraux par la décision de la Cour fédérale lundi.