SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 9 August 2022, Tuesday |

En Irak… Un déploiement brutal de la branche armée d’al-Sadr à Bagdad

Dimanche, la capitale irakienne, Bagdad, a vu se déployer la branche armée du leader du mouvement sadriste, Muqtada al-Sadr.

La chaîne Russia Today a déclaré que les forces des « Brigades de la paix » de Sadr avaient été soudainement déployées dans certains quartiers de la capitale, Bagdad, la nuit dernière.

Il a ajouté, cette information indiquant que ce déploiement est venu « en prévision de toute urgence ».

Cette propagation coïncide avec la tenue de la première session du nouveau parlement, qui doit se tenir aujourd’hui, dimanche, et intervient quelques heures après le tweet d’al-Sadr dans lequel il a souligné qu’« il n’y a pas de place pour les milices en Irak ».

Al-Sadr a déclaré samedi qu’il soutenait la formation d’un gouvernement majoritaire qui défendrait les droits des minorités en Irak.

Il y a quelques jours, le chef du mouvement sadriste, Muqtada al-Sadr, s’est félicité de l’approbation de la Cour suprême fédérale d’Irak sur les résultats des élections législatives dans le pays.

A cette époque, le chef du mouvement sadriste avait appelé à accélérer la formation d’un gouvernement irakien à majorité nationale.

Lors des élections législatives qui ont eu lieu le 10 octobre, le mouvement sadriste a remporté 73 sièges, s’éloignant de plus de la moitié de ses plus proches rivaux vainqueurs des forces chiites et sunnites.