SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 21 October 2021, Thursday |

En Libye… 25 corps ont été retrouvés dans des fosses communes dans la ville de Tarhuna

Un responsable de l’Autorité générale pour la recherche et l’identification des personnes disparues en Libye, Lotfi Tawfik, a annoncé mardi que 25 corps avaient été retrouvés dans des fosses communes dans la ville de Tarhuna.

L’autorité a annoncé la découverte de 5 fosses communes dans la ville de Tarhuna.

La commission avait exhumé plus de 200 corps au cours des derniers mois de cette ville située à environ 100 km de la capitale libyenne, Tripoli.

La ville de Tarhuna a été témoin du contrôle de la milice « Al-Kaniyat » de 2014 à juin 2020, la date à laquelle cette milice fait face à des accusations de « crimes contre l’humanité » dans la ville.

En Mai dernier, un reportage du journal américain « Washington Post » avait fait la lumière sur les meurtres commis par les milices de Muhammad al-Kani, connues sous le nom de « milice Kaniyat », contre les habitants de la région libyenne de Tarhuna, dont les victimes pourraient avoir atteint des centaines.

Le rapport indique que la milice Kaniyat a tué des centaines de personnes de diverses manières.

Le journal a ajouté que la milice Al-Kani n’a été arrêtée par aucune des parties au conflit libyen à l’époque, qu’il s’agisse du maréchal Khalifa Haftar à l’est, des forces du gouvernement libyen d’entente nationale à l’ouest de la pays, voire les Nations Unies.