SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

En Libye… le procureur de la République ordonne l’emprisonnement du ministre de l’Éducation

Aujourd’hui, lundi, le procureur général libyen a décidé d’emprisonner le ministre de l’Éducation, « Musa Al-Maqrif », après l’avoir interrogé et accusé de négligence et de népotisme dans une crise concernant le retard dans l’impression du manuel.

Le bureau du procureur général, le conseiller Al-Siddiq Al-Sour, a déclaré aux médias : « La décision de placer en détention provisoire le ministre de l’Éducation, Musa Al-Maqrif, en attendant l’enquête sur l’affaire des retards dans les manuels scolaires.  »

Il a souligné que « le bureau du procureur général a mené des enquêtes avec d’autres responsables il y a plusieurs jours dans le cas du retard des manuels scolaires, car il s’agit d’un problème d’opinion publique ».

Le ministère public a confirmé que le gouvernement avait monétisé le montant de la couverture de l’impression et de la fourniture du manuel, et lui a accordé l’autorisation de contracter, avec l’autorisation délivrée par le ministre du Plan notamment.

Cependant, le ministère de l’Éducation n’a conclu aucun contrat, ce qui a en fait conduit au fait que le manuel n’a jamais été disponible.

Il est à noter que le directeur adjoint du Centre des programmes d’enseignement et de recherche pédagogique du ministère de l’Éducation, « Mahmoud Al-Wendy », a annoncé qu’aucun contrat n’avait été conclu pour l’impression de manuels scolaires.

Ceci malgré le fait que le gouvernement a fourni les fonds nécessaires pour cela, et ils sont dans les comptes du ministère de l’Éducation depuis juin dernier.