SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2021, Friday |

En provenance de Manama… Le roi de Jordanie arrive à Abou Dhabi

Mardi, le roi de Jordanie Abdallah II est arrivé dans la capitale des Émirats arabes unis, Abou Dhabi, en provenance de Bahreïn.

Selon l’agence de presse émiratie, le roi de Jordanie a été reçu par le prince héritier d’Abou Dhabi, cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, le vice-premier ministre des EAU, le ministre des affaires présidentielles, cheikh Mansour bin Zayed, et le président du conseil d’administration de la compagnie des aéroports d’Abou Dhabi, cheikh Mohammed bin Hamad Bin Tahnoun, ainsi que par un certain nombre d’officiels.

Hier, lundi, le roi jordanien a eu des entretiens avec son homologue bahreïni, le roi Hamad bin Isa Al Khalifa, « qui ont porté sur les relations fraternelles historiques entre les deux pays et sur les derniers développements régionaux », selon la Cour royale jordanienne.

Au cours des entretiens, qui se sont déroulés au Palais d’Al-Sakhir dans la capitale bahreïnie, Manama, le roi Abdallah II a souligné « la solidité des relations entre la Jordanie et le Bahreïn, et la volonté de les renforcer, de manière à contribuer à la réalisation des intérêts des deux pays et peuples frères ».

De plus, les deux parties ont exprimé leur « satisfaction quant au niveau des échanges commerciaux entre les deux pays, ainsi qu’au progrès et à la croissance des relations économiques et commerciales », et ont souligné « l’importance de continuer à élargir la coopération dans divers domaines. »

Aussi, ils ont souligné l’importance de continuer à coordonner les efforts dans la guerre contre le terrorisme, dans le but de maintenir la sécurité et la stabilité.

Ils ont également affirmé la poursuite de la coordination et de la consultation sur diverses questions d’intérêt commun, notamment la question palestinienne.

Ils ont souligné l’importance d’intensifier les efforts pour parvenir à une paix juste et globale sur la base de la solution des deux États, en tant qu’option stratégique pour mettre fin au conflit, conformément aux résolutions de la légitimité internationale et à l’initiative de paix arabe, qui garantit la création d’un État palestinien indépendant selon les frontières du 4 juin 1967, avec Jérusalem Orientale comme capitale.