SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 October 2022, Saturday |

En raison de la sécheresse, le « Somaliland » déclare l’état d’urgence

Abdul Rahman Abdullah Ismail, vice-président du « Somaliland », une région du nord de la Somalie qui échappe au contrôle du gouvernement central, a annoncé l’imposition de l’état d’urgence sur ses terres en raison de la sécheresse.

Une déclaration publiée par le vice-président indique que la sécheresse est due à l’absence de précipitations et qu’environ 810 000 personnes ont besoin d’aide pour cette raison, mais que le nombre de personnes dans le besoin augmentera au cours des prochains mois pour atteindre plus de 1,2 million.

Dans la déclaration publiée par la Société nationale de télévision du Somaliland sur son canal Twitter, Ismail a indiqué que la situation pourrait s’aggraver en l’absence d’aide aux personnes dans le besoin, notamment dans les zones touchées par les invasions de criquets, la propagation du virus Corona et les précédentes vagues de sécheresse. Il a souligné que le gouvernement local a alloué trois millions de dollars pour combattre la sécheresse et sécuriser les réserves alimentaires nationales. Ismail a également appelé les citoyens, les hommes d’affaires et les partenaires étrangers à aider les habitants du pays dans les conditions de sécheresse.

L’existence de la Somalie en tant qu’État unifié a pris fin avec la chute du régime dictatorial de Siad Barre en 1991. La souveraineté du gouvernement fédéral reconnu internationalement s’étend sur la capitale, Mogadishu, et sur plusieurs autres régions, tandis que le reste du pays représente des entités non reconnues internationalement ou des régions autonomes, notamment la « République du Somaliland » au nord et le Puntland à l’est.