SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

En raison des sanctions… Les exportations allemandes vers la Russie ont diminué de 57,5 % en mars

Les sanctions occidentales se multiplient à l’encontre de la Russie depuis le début de son invasion de l’Ukraine, fin février. Alors que les États-Unis ont interdit les importations de pétrole russe, les pays européens sont toujours divisés sur la possibilité de faire de même, en raison du manque d’alternatives et de la crainte de répercussions économiques majeures. Cependant, les pays européens, dont l’Allemagne, ont imposé diverses sanctions économiques à Moscou.

Dans ce contexte, l’Office fédéral allemand des statistiques a annoncé aujourd’hui, jeudi, que les exportations allemandes vers la Russie ont chuté de 57,5 % pour atteindre 1,1 milliard d’euros (1,2 milliard de dollars) en mars, en raison des sanctions imposées à Moscou après son invasion de l’Ukraine.

La Russie est ainsi passée du cinquième marché de l’Allemagne en dehors de l’Union européenne en février à la douzième place en mars.

Les exportations totales de l’Allemagne vers les pays hors de l’Union européenne ont diminué de 7,2 % par rapport au mois précédent pour atteindre 52,8 milliards d’euros en mars. Mais elles ont augmenté de 3,2 % par rapport à leur niveau de mars 2021.

Les États-Unis restent le premier marché d’exportation de l’Allemagne, avec 13,5 milliards d’euros de marchandises expédiées en mars, soit 21 % de plus qu’un an auparavant.

Les exportations vers la Chine se sont élevées à 10,2 milliards d’euros, soit une baisse d’un pour cent par rapport à l’année précédente. Les exportations vers la Grande-Bretagne ont diminué de 0,3 % pour atteindre 6,4 milliards d’euros.

L’Allemagne est le pays européen le plus important pour les importations de pétrole et de gaz de la Russie.

La ministre allemande des affaires étrangères, Annalena Baerbock, avait déjà annoncé que l’Allemagne cesserait d’importer du pétrole de Russie d’ici la fin de l’année.

    la source :
  • Reuters