SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 October 2021, Wednesday |

En Syrie… De nombreuses personnes des forces du régime ont été tuées à cause d’une attaque de l’ISIS

L’Observatoire syrien des droits de l’homme a annoncé qu’au moins 6 membres des forces du régime syrien et des milices alliées ont été tués, vendredi, lors d’une attaque menée par l’organisation État islamique dans le nord-ouest de la Syrie.

L’observatoire a également confirmé l’assassinat de 4 « djihadistes » de nationalité ouzbèke lors d’une opération d’infiltration qu’ils ont menée sur des positions des forces du régime « dans l’axe Hantoutin dans la campagne de Maarat al-Numan » au sud d’Idlib.

Et la semaine dernière, sept hommes armés fidèles au régime syrien ont été tués dans une attaque de l’organisation État islamique dans la province de Deir ez-Zor, dans l’est de la Syrie.

Malgré la défaite d’ISIS en 2019, ses cellules continuent de fonctionner et de mener des attaques sanglantes.

Les cellules dormantes ont intensifié leurs attaques contre les forces pro-régime ces derniers mois dans le désert syrien, qui s’étend jusqu’à la frontière irakienne à l’est.

Et 26 militants fidèles au régime sont morts dans une embuscade à laquelle ils ont été exposés en février à Deir Ezzor.

De grandes parties du gouvernorat d’Idlib échappent toujours au contrôle de l’armée syrienne, ainsi que certaines zones adjacentes.

Depuis 2011, la Syrie est le théâtre d’un conflit sanglant qui a tué environ un demi-million de personnes, causé des destructions massives d’infrastructures et de secteurs productifs et entraîné le déplacement et le déplacement de millions de personnes à l’intérieur et à l’extérieur du pays.