SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 21 October 2021, Thursday |

En Tunisie… la première réunion du nouveau gouvernement dirigé par Najla Boden

Le nouveau gouvernement tunisien dirigé par Najla Boden doit tenir sa première réunion, aujourd’hui, Jeudi, au palais de Carthage, en présence du président de la République, Kais Saied.

Il est probable que les questions économiques et financières seront en tête de l’ordre du jour de cette réunion, selon ce que Boden a confirmé mardi dernier, soulignant que « l’équilibre des finances publiques et la poursuite des réformes économiques nécessaires font partie des priorités de son gouvernement.  »

La crise économique s’aggrave

Le Premier ministre a également souligné, lors de sa rencontre avec le ministre des Finances et le gouverneur de la Banque centrale, l’importance d’unir les efforts pour sortir de la crise économique que traverse la Tunisie, selon un communiqué publié à l’époque par le Présidence du gouvernement.

Il y a une semaine, la Banque centrale tunisienne a annoncé une « grave pénurie » de ressources financières extérieures et un déficit dans le financement du budget de l’année en cours.

Il a été rapporté que Saeed a approuvé lundi la formation du gouvernement Boden, soulignant dans un discours qu’il a prononcé après que les ministres ont prêté le serment constitutionnel devant lui sur la nécessité de réussir à surmonter la crise.

Cependant, ce gouvernement fait face à une crise économique étouffante qui s’est aggravée avec la pandémie de Corona, qui s’étend depuis environ deux ans, sur fond de taux de chômage élevés, ainsi que la question des dettes et des négociations avec la Banque mondiale.

Plusieurs gouvernements tunisiens, successifs, ont trébuché au cours des dernières années, en mettant en œuvre un certain nombre de réformes et en acceptant des mesures sévères qui n’ont pas été acceptées par la population après une décennie de déclin économique.