SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 October 2022, Friday |

En vidéo: Un adieu touchant à Shireen abu akleh à Ramallah

Ce matin, le corps de la journaliste Shireen abu akleh, qui a été abattue par l’armée israélienne pendant qu’elle couvrait la prise d’assaut du camp de Jénine, a été libéré de l’hôpital Istishari à Ramallah.Les funérailles ont eu lieu avec un convoi militaire officiel, vers le siège de la présidence palestinienne dans la ville de Ramallah.

Des dizaines de personnalités politiques et médiatiques palestiniennes ont afflué à l’hôpital, pour accompagner le cortège funèbre. Le corps était accompagné de cris de colère et d’angoisse.

Le corps d’Abou Aqila sera transféré à Jérusalem pour être inhumé vendredi au cimetière de Sion à la porte d’Hébron dans la ville sainte.

Lors d’un adieu officiel et en l’honneur du cadavre de Shireen abu akleh, le président palestinien Mahmoud Abbas a insisté sur le fait que les autorités d’occupation israéliennes étaient pleinement responsables du meurtre de la journaliste palestinienne.

Abbas a déclaré: « Nous avons rejeté l’enquête conjointe avec les autorités d’occupation israéliennes parce qu’elles ont commis le crime et nous ne leur faisons pas confiance. »

« Nous irons immédiatement devant la Cour pénale internationale afin de punir les criminels », a-t-il ajouté.

Il a expliqué: « La journaliste palestinienne, Shireen abu akleh, a sacrifié sa vie pour défendre sa patrie et son peuple. »

    la source :
  • Des agences
  • Sawt Beirut International