SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 October 2022, Friday |

Enlèvement des maires ukrainiens et désignation d’autres personnes

Les forces russes ont enlevé deux maires des villes dont elles ont pris le contrôle, pour en installer d’autres qui leur soient fidèles, selon ce que confirme le « Washington Post », ce qui nous place devant une nouvelle étape de la guerre contre l’Ukraine.

Le journal a souligné que dans les villes contrôlées par les forces russes, il y a une forte opposition populaire et des protestations pour empêcher l’installation de maires fidèles à Moscou. Il a ajouté que la façon dont les forces de Moscou traitent les villes ukrainiennes déjà sous leur contrôle pourrait expliquer comment la guerre de Poutine se terminera et quels problèmes se présenteront.

Les responsables américains ont déclaré que l’objectif ultime de l’offensive militaire de Poutine n’était pas clair et ont noté que si le plan consistait à occuper l’Ukraine, les Ukrainiens résisteraient fortement.

Et une vidéo publiée sur les médias sociaux dans la ville portuaire de Melitopol montre comment les citoyens ont réagi avec mépris à l’annonce par les forces russes d’un couvre-feu de 18 heures à 6 heures du matin, ainsi que d’une interdiction de manifester.

La députée pro-russe Galina Danilchenko a déclaré qu’un « comité de dirigeants populaires » prendrait toutes les décisions administratives dans la ville. Elle a noté que les chaînes de télévision d’État russes seront désormais diffusées à Melitopol, afin que les gens puissent « obtenir des informations précises. »

De plus, les services de renseignement britanniques avaient publiquement averti avant l’invasion que le Kremlin préparait une stratégie visant à remplacer le président ukrainien par des politiciens fidèles à Moscou, ce qui a échoué jusqu’à présent.

Melitopol, qui compte environ 150 000 habitants, a été l’une des premières villes à passer sous contrôle militaire russe il y a deux semaines.

En outre, le président ukrainien Zelensky a déclaré que les forces russes avaient arrêté Ivan Fedorov, le maire de Melitopol. Fedorov, qui est d’origine russe, a encouragé les habitants de la ville à aller manifester contre l’invasion.

L’Associated Press a rapporté que la Russie avait accusé Fedorov d' »activités terroristes ».

Dimanche, le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, a accusé les forces russes d’avoir enlevé Yevhen Matveyev, maire de la ville de Dniprorodin, qui compte environ 18 000 habitants dans le sud-est de l’Ukraine.

« Lorsque les envahisseurs n’obtiennent aucun soutien local, ils se tournent vers le terrorisme. J’appelle tous les pays et toutes les organisations internationales à mettre fin au terrorisme russe contre l’Ukraine et la démocratie », a déclaré Kuleba.

Dans un discours prononcé samedi, Zelensky a ajouté que les forces russes « sont passées à un nouveau stade du terrorisme, lorsqu’elles tentent d’éliminer physiquement les représentants des autorités ukrainiennes locales légitimes. »

    la source :
  • Alhurra