SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 October 2021, Monday |

Envoyé américain : nous ne répéterons pas l’accord d’Obama avec l’Iran

L’envoyé spécial américain en Iran, Robert Malley, a souligné que l’administration du président Joe Biden ne répétera pas l’expérience de l’administration de l’ancien président Barack Obama en 2016, en concluant un accord partiel par lequel une partie des détenus a été libérée sans garantir la libération du reste, y compris l’homme d’affaires américain d’origine iranienne Siamak Namazi, qui est toujours en détention en Iran.

Malley a expliqué que son pays travaille à un accord complet avec les autorités du régime iranien concernant la question des détenus titulaires de la nationalité américaine dans les prisons de Téhéran, soulignant son rejet de tout accord partiel sur cette question.

Il convient de noter que les organisations internationales des droits de l’homme ont accusé les autorités iraniennes d’utiliser les détenus ayant une double nationalité comme otages dans ses prisons, sous l’accusation d’emploi, dans le but de faire pression sur les pays occidentaux et d’améliorer les conditions de négociation sur le programme nucléaire.

Dans le même contexte, Malley a précisé que l’administration américaine cherche à résoudre la question des détenus en libérant tous les détenus américains dans les prisons iraniennes par le biais de négociations bilatérales, qualifiant d’injustes les arrestations qui les ont affectés.

Malley a révélé qu’il faisait partie du processus de négociation en 2016, concernant la libération des prisonniers, soulignant les négociations attendues qui incluront tous les Américains.

Il convient de noter que la sécurité iranienne détient dans ses prisons un grand nombre de citoyens iraniens qui détiennent les nationalités d’un certain nombre de pays occidentaux, notamment la France, la Grande-Bretagne et l’Australie.