SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

Erdogan décrit sa rencontre avec son homologue israélien comme une évolution majeure des relations

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a qualifié sa rencontre avec son homologue israélien, Isaac Herzog, comme un tournant dans les relations entre les deux pays.

Aujourd’hui, Herzog a conclu sa visite en Turquie par une rencontre avec la communauté juive turque à Istanbul. Il s’agit de sa première visite après une interruption de plus de 15 ans. Où il a participé à une prière avec des représentants de « la communauté pour la Turquie et le président Erdogan », à la grande synagogue Neve Shalom d’Istanbul dans le quartier historique de Galata.

« Nous ne serons pas d’accord sur tout, mais nous sommes impatients de résoudre nos différends dans le respect mutuel et la bonne volonté », a déclaré Herzog lors d’une conférence de presse conjointe avec Erdogan.

La synagogue Neve Shalom, qui abrite un musée du patrimoine juif, est un site très symbolique pour la communauté juive qui y célèbre les mariages et tous les grands événements.

En outre, le président israélien a parlé d’une « synagogue privée qui a souffert dans le passé », faisant référence aux attentats qui l’ont visée en 1986 (22 morts), 1992 (un blessé) et 2003.

Le 15 novembre 2003, des voitures bourrées d’explosifs ont pris pour cible deux synagogues à Istanbul, Neve Shalom et Beth Israel, tuant 30 personnes et en blessant plus de 300 autres. À l’époque, une cellule turque affiliée à Al-Qaida a revendiqué l’attentat.

Aujourd’hui, environ 15 000 Juifs vivent en Turquie, la plupart à Istanbul, contre deux cent mille au début du vingtième siècle.

De plus, les relations entre la Turquie et Israël ont connu une percée au plus haut niveau depuis 2008, et la visite de Herzog a été qualifiée d' »historique » après sa rencontre avec Erdogan, mercredi, dans la capitale, Ankara.

« Les ponts et les relations avec la Turquie sont un intérêt israélien et régional. J’espère que cette visite conduira à un dialogue plus profond entre nous », a déclaré Herzog avant de partir pour Ankara.

    la source :
  • Alhurra