SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 January 2022, Thursday |

Erdogan : la Turquie est parmi les 3 premiers pays au monde à produire des drones

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé que son pays est devenu l’un des trois premiers pays au monde à produire des drones.

Erdogan a révélé, lors de sa participation à un événement organisé par les Industries aérospatiales turques et à la cérémonie d’ouverture de l’installation nationale pour la production d’avions de combat, dans la capitale, Ankara, que son gouvernement est déterminé à sortir le nouveau chasseur turc du hangar en 2023 et à le présenter au monde entier.

Et il a ajouté hier, jeudi : « Notre avion de combat local effectuera son premier vol en 2025 ». Il a précisé que ce chasseur turc deviendra la force de frappe de l’armée de l’air turque à partir de 2029.

D’autre part, le président Erdogan a souligné que le budget des industries de la défense est passé de 5,5 milliards de dollars à 75 milliards de dollars, depuis que son Parti de la justice et du développement a pris le pouvoir dans le pays (en 2002).

Il a indiqué que le chiffre d’affaires annuel de l’industrie de la défense est passé de 1 à 10 milliards de dollars au cours de la même période.

Il a souligné que le Centre national d’ingénierie des avions militaires, situé dans la capitale, Ankara, sera au cœur du projet de chasseur national.

Et il a ajouté : « Nous avons mobilisé toutes les capacités pour créer une industrie de la défense totalement indépendante et autosuffisante, qui ne rendra pas notre pays nécessiteux, et tendra la main à ses amis grâce à ses systèmes locaux et nationaux. »

Erdogan a déclaré que le nombre de projets de l’industrie de la défense en Turquie n’était que de 62 il y a 20 ans, mais qu’aujourd’hui il a dépassé 750.

Aussi, il a souligné que le nombre d’entreprises turques travaillant dans ce domaine est également passé de 56 à 1 500 entreprises.

Le président turc a révélé que la valeur des exportations du secteur des industries militaires est passée de 248 millions de dollars à 3 milliards 224 millions de dollars au cours de la période mentionnée.

De plus, il a déclaré que son pays répondait maintenant aux besoins des pays amis et alliés dans ce contexte, et pas seulement aux siens.

Erdogan a précisé que la Turquie fait partie des dix pays au monde capables de concevoir, de construire et d’exploiter ses propres navires de guerre.

Selon le Président Erdogan, la Turquie fait actuellement partie des 3 premiers pays au monde à produire des drones réguliers, armés et d’attaque.

Il a expliqué que la Turquie a atteint ce niveau malgré toutes les difficultés soulevées par les fournisseurs mondiaux, et l’embargo direct ou secret auquel elle a été confrontée, en plus des opérations de sabotage internes et externes.

Erdogan a également souligné que ces succès étaient le meilleur moyen de renforcer la capacité de la Turquie à mener confortablement des opérations antiterroristes à l’intérieur de ses frontières et à mener des opérations de maintien de la paix à l’extérieur de ses frontières.

Il a poursuivi : « Nous sommes en train de passer à un niveau supérieur et de préparer notre pays à l’environnement de la future guerre, et nous mettons en œuvre des systèmes qui nécessitent une haute technologie, l’un après l’autre, en augmentant nos investissements dans la recherche et le développement. »

Il a ajouté : « La Turquie est présente dans tous les domaines de la technologie nécessaire pour entrer dans l’industrie de la défense, des drones et des plateformes navales, aux systèmes de gestion du combat, aux véhicules sans pilote et à l’intelligence artificielle, en passant par les systèmes électromagnétiques et les armes laser, jusqu’aux satellites et aux systèmes spatiaux. »