SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 21 May 2022, Saturday |

Erdogan: Nous renverrons un million de Syriens dans leur pays

Après que le dossier des réfugiés syriens en Turquie soit récemment revenu sur le devant de la scène dans tous les partis politiques turcs, notamment à l’approche des élections locales que le pays connaîtra l’année prochaine, le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé officiellement la question, soulignant qu’il reviendrait un million de Syriens dans leur pays.

Dans un discours adressé au peuple après avoir présidé la réunion du gouvernement dans le complexe présidentiel à Ankara lundi, le président turc a révélé un projet qui vise à rendre ce numéro en coopération avec des organisations humanitaires, avec lesquelles la Turquie travaille pour sécuriser les infrastructures et les maisons dans Syrie pour renvoyer les réfugiés.

Il a également souligné qu’il y a un million de Syriens en Turquie qui sont prêts à rentrer volontairement.

Ces événements sont survenus à un moment où des voix s’élevaient contre la présence de réfugiés dans le pays, accusés par eux d’aggraver ses crises économiques et politiques.

Il s’est également engagé à réduire le nombre de Syriens en Turquie à des niveaux raisonnables chaque fois qu’il fournirait les capacités nécessaires au retour volontaire, comme il l’a dit.

Il a également souligné que le nombre de migrants irréguliers que la Turquie a renvoyés dans leur pays depuis 2016 a dépassé les 320000.

Il est à noter que depuis des années, des partis de l’opposition turque réclament le retour de millions de réfugiés syriens dans leur pays.

En avril dernier, les autorités turques ont empêché des réfugiés syriens de franchir la frontière pour rendre visite à leurs proches à l’occasion de l’Aïd al-Fitr.

Il a également appelé le Parti nationaliste turc, qui est allié au Parti de la justice et du développement au pouvoir, à ne pas autoriser les Syriens qui sont déjà allés célébrer l’Aïd dans leur pays à retourner en Turquie.

Selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, la Turquie accueille environ 3,6 millions de réfugiés syriens enregistrés et 320 000 d’autres nationalités.

Cependant, la période récente a été marquée par un certain nombre d’incidents qualifiés de racistes à l’encontre des Syriens, dans un contexte de taux de chômage élevé dans le pays et de détérioration des conditions économiques.

Alors que de nombreux observateurs s’attendent à ce que la question des réfugiés syriens soit un dossier brûlant lors des élections présidentielles et parlementaires que le pays connaîtra à l’été de l’année prochaine (2023).

D’autant plus que les partis d’opposition essaient déjà de satisfaire les électeurs qui demandent l’expulsion des réfugiés vers leur pays afin de gagner leurs voix lors de ces élections, ce que le parti au pouvoir semble essayer de faire également pour satisfaire ses partisans qui sont en colère contre la présence récente de Syriens dans leur pays.