SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 January 2022, Tuesday |

Erdogan promet de réduire les prix « dès que possible »

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a promis mercredi que son pays réduirait les prix dès que possible.

La déclaration d’Erdogan intervient après que le taux d’inflation annuel de la Turquie a augmenté de plus de 36% en décembre dernier, en raison d’une crise monétaire causée par sa politique non conventionnelle de baisse des taux d’intérêt.

« Les chiffres de l’inflation ne sont pas conformes aux réalités économiques de la Turquie et il espère que les avantages de la politique économique d’Ankara seront réalisés au cours de l’été », a déclaré le président turc dans un discours aux députés du Parti de la justice et du développement (AKP) au pouvoir.

La semaine dernière, Erdogan a annoncé que la Turquie avait dépassé le pire de la crise économique et que son gouvernement éliminerait rapidement la « bulle » d’inflation après que les prix aient culminé en 19 ans lorsque la monnaie s’est effondrée.

« Nous avons laissé le pire derrière nous, à partir de maintenant, il est temps de récolter les fruits de nos efforts pour montrer à notre peuple que nous approchions de notre objectif étape par étape », a déclaré Erdogan aux membres de son Parti de la justice et du développement (AKP) le 4 janvier.

Avant cette date, Erdogan a exprimé sa tristesse face à l’inflation annuelle de son pays à 36,1% en 2021, ajoutant que « son gouvernement est déterminé à la réduire à un chiffre ».

S’exprimant après une réunion du cabinet, le président turc a également déclaré que la forte inflation était due à la hausse des prix mondiaux des produits de base et à une baisse de la lire, qui a perdu près de 44% de sa valeur l’année dernière.

Les autorités envisageraient des hausses de prix exorbitantes et annonceraient un soutien supplémentaire pour les salaires des fonctionnaires et les pensions.

Selon les données publiées plus tôt ce mois-ci, le taux d’inflation annuel de la Turquie a bondi beaucoup plus que prévu à 36,08% en glissement annuel en décembre dernier, atteignant son plus haut niveau depuis septembre 2002, après l’effondrement de la lire l’année dernière.

L’Institut turc des statistiques a déclaré que l’indice des prix à la consommation (IPC) avait augmenté de 13,58% d’un mois sur l’autre, contre une prévision de sondage Reuters de neuf pour cent et une prévision annuelle de 30,6%.

Les données ont montré que l’indice des prix à la production a augmenté de 19,08% d’un mois sur l’autre en décembre pour atteindre 79,89% en glissement annuel, reflétant une hausse des prix à l’importation.

L’inflation a été la plus élevée en près de 10 ans dans la plus grande ville de Turquie, Istanbul, le mois dernier, selon les données, tandis que le gouvernement d’Erdogan a augmenté les prix de l’électricité et de l’énergie du pays au début de la nouvelle année.