SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Escalade en Libye…des foules militaires vers la capitale pour soutenir Dbeibah

Dans un contexte de craintes croissantes d’un retour au conflit interne, la capitale libyenne a été le théâtre d’une mobilisation de plusieurs groupes soutenant le Premier ministre du gouvernement d’union, Abdel Hamid Dbeibah, qui refuse de céder le pouvoir malgré l’élection par le parlement d’un nouveau chef de gouvernement.

Dans le détail, au cours des dernières heures, des groupes armés de Misurata, située à environ 200 km à l’est de la capitale, se sont mobilisés pour soutenir Dbeibah, selon l’Agence France-Presse.

Le Conseil suprême critique Dbeibah

Par ailleurs, Khaled Al-Mashri, chef du Haut Conseil d’État libyen, a vivement critiqué Dbeibah, l’accusant de lancer une « campagne dirigée contre la Chambre des représentants et le Conseil suprême de l’État ».

Il a expliqué que le texte accompagnant le vote de confiance en mars dernier pour le gouvernement d’Abdel Hamid Dbeibah « stipulait dans l’article deux que le mandat du gouvernement d’union nationale serait au maximum le 24 décembre 2021 ».

Il a souligné que la nomination de l’influent ancien ministre de l’Intérieur, Fathi Bashagha, pour succéder à Dbeibah était fondée sur ce texte et sur « un consensus entre le Conseil suprême de l’État et la Chambre des représentants. »