SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 13 August 2022, Saturday |

Est-ce que la démission de Johnson affectera le soutien de l’OTAN à l’Ukraine ?

La porte-parole de la Maison Blanche, Karen Jean-Pierre, a commenté la démission du Premier ministre britannique Boris Johnson, soulignant qu’elle n’affectera pas la poursuite du travail de l’OTAN en faveur de l’Ukraine.

A cet égard, Jean-Pierre a déclaré : « Notre alliance avec le Royaume-Uni reste forte. Les participants au sommet historique de l’OTAN à Madrid ont convenu de continuer à soutenir l’Ukraine. Cela ne changera pas.

Boris Johnson, qui a succédé à Theresa May en 2019, a annoncé jeudi 7 juillet qu’il quittait ses fonctions de Premier ministre et de chef du Parti conservateur britannique, et qu’il resterait en fonction jusqu’à la nomination d’un nouveau Premier ministre.

Les sondages d’opinion montrent que plus de la moitié des Britanniques s’opposent à ce que Johnson continue d’exercer les fonctions de Premier ministre par intérim.

La Russie avait envoyé, plus tôt, une note aux pays de l’OTAN en raison de la fourniture d’armes à l’Ukraine, tandis que le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a indiqué que toute expédition contenant des armes vers l’Ukraine deviendrait une cible légitime pour la Russie.

Le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré que les pays de l’OTAN « jouaient avec le feu » en fournissant des armes à l’Ukraine, tandis que Dmitry Peskov, porte-parole de la présidence russe, a indiqué que l’injection d’armes par l’Occident en Ukraine ne contribuait pas au succès de la Russie des négociations ukrainiennes et aura un effet négatif.

Johnson s’est dirigé vers la démission après le nombre de fonctionnaires, y compris des ministres et des conseillers, qui ont démissionné du gouvernement à plus de 52 personnes, dont la ministre de l’Éducation Michelle Donelan, moins de 36 heures après sa nomination à son poste.