SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 9 December 2022, Friday |

Etat d’alerte parmi les gardiens de la révolution et le Hezbollah en Syrie…

Après des frappes israéliennes répétées sur des sites militaires et des dépôts de missiles iraniens dans plusieurs régions de Syrie, l’Observatoire syrien des droits de l’homme a révélé d’intenses mouvements de milices iraniennes pour trouver des endroits sûrs pour leur arsenal de missiles et d’armes.

Selon l’observatoire, au cours des deux derniers jours, des groupes du Hezbollah et des gardiens de la révolution iraniens ont commencé à transférer une quantité d’armes et de missiles depuis la campagne sud-ouest de Homs, vers des lieux fortifiés près de la ville de Palmyre, où les milices s’emploient à les repositionner.

Le 3 septembre, l’Observatoire syrien a indiqué que le Corps des gardiens de la révolution iraniens avait transféré des quantités d’armes et de missiles, qui se trouvaient dans le gouvernorat de Homs, de leur quartier général près de la région d’Auras, au village de Khattab dans la campagne de Hama, en prévision d’être pris pour cible par Israël.