SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Fonctionnaire de l’ONU: La Russie intimide ceux qui s’opposent à la guerre en Ukraine

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme par intérim, Nada al-Nachef, a déclaré lundi que la Russie terrorisait les opposants à la guerre en Ukraine.

Elle a déclaré dans un discours prononcé au début de la réunion du Conseil des droits de l’homme à Genève « En Fédération de Russie, l’intimidation, les restrictions et les sanctions contre ceux qui expriment leur opposition à la guerre en Ukraine compromettent l’exercice des libertés fondamentales garanties par la Constitution, y compris le droit à la liberté de réunion, à l’expression d’opinion et à l’engagement dans une action collective ».
Il a également déclaré que Moscou violait le droit à l’information en faisant pression sur les journalistes, en bloquant Internet et en recourant à d’autres formes de censure.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitry Peskov, a qualifié ces remarques de « sans fondement », affirmant que la violation des droits des citoyens russes dans d’autres pays n’avait pas été prise en compte.

Moscou a renforcé cette année les lois promulguées pour punir les personnes accusées de diffamation des forces armées, de diffusion de fausses informations ou d’appel à une action collective sans autorisation.

Les ONG appellent les États membres à adopter une résolution lors de la réunion d’un mois du Conseil des droits de l’homme pour nommer un expert indépendant chargé d’enquêter sur les violations des droits de l’homme qui auraient été commises en Russie.

La semaine dernière, un tribunal russe a révoqué la licence de Novaya Gazeta, l’un des rares médias indépendants restants en Russie.

L’Assemblée générale des Nations Unies a suspendu l’adhésion de la Russie au Conseil des droits de l’homme, composé de 47 membres, en avril, en raison de son invasion de l’Ukraine le 24 février.

La Russie nie avoir pris pour cible des civils en Ukraine et affirme qu’elle mène une « opération militaire spéciale » visant à détruire l’infrastructure militaire de l’Ukraine. L’Ukraine et ses alliés affirment que la Russie mène une invasion non provoquée sans aucune provocation.

    la source :
  • Reuters