SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 August 2022, Sunday |

France : la balle est désormais dans le camp de l’Iran pour sauver l’accord sur le nucléaire

Un responsable présidentiel français a déclaré jeudi qu’il restait encore beaucoup de temps pour sauver l’accord sur le nucléaire iranien de 2015, mais la balle est toujours dans le camp de Téhéran.

Les déclarations du responsable français interviennent avant les pourparlers entre le président Emmanuel Macron et le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman.

Le responsable a déclaré que Macron discuterait également de la situation des droits de l’homme en Arabie saoudite lors d’un dîner avec le prince Mohammed ce soir, y compris des cas individuels, en plus des aspirations de l’Europe à la production de pétrole à la lumière de la guerre en cours en Ukraine.

Un nouveau brouillon

Le chef de la politique étrangère de l’Union européenne, Josep Borrell, a déclaré mardi qu’il avait proposé un nouveau projet de texte pour relancer l’accord sur le nucléaire iranien de 2015, ajoutant qu’il n’y avait plus de place pour d’autres concessions majeures.

« J’ai maintenant mis sur la table un texte détaillant la levée des sanctions ainsi que les mesures nucléaires nécessaires pour rétablir le fonctionnement du JCPOA », a écrit Borrell dans un article du Financial Times, faisant référence à l’accord de 2015.

« Après 15 mois de négociations intenses et constructives à Vienne et d’innombrables interactions avec les participants au JCPOA et les États-Unis, j’ai conclu que l’espace pour d’importantes concessions supplémentaires était épuisé », a-t-il ajouté.

Ali Bagheri Kani, le négociateur nucléaire en chef de l’Iran, a confirmé que Borrell avait fait une nouvelle proposition, ajoutant sur Twitter : « Nous avons également nos propres idées, en termes de fond et de forme, pour mener à bien les négociations, et nous les présenterons ».