SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 January 2023, Saturday |

France : Nous ne laisserons pas l’Iran se doter de l’arme nucléaire

La porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Anne-Claire Legendre, a souligné que son pays est déterminé à empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire.

Aujourd’hui, jeudi, elle a condamné, auprès d’Al-Arabiya, la poursuite par l’Iran de l’enrichissement d’uranium à 60% sur le site de Fordow, en plus du site de Natanz, soulignant que la France consulte ses partenaires sur les moyens de répondre à l’escalade nucléaire de l’Iran.

La porte-parole française a affirmé son soutien aux efforts de l’Agence internationale de l’énergie atomique pour clarifier la raison de l’apparition de traces d’uranium dans des sites non autorisés en Iran, « qui doit fournir des explications techniques crédibles à ce sujet. »

Condamnation de l’exécution d’un manifestant

Dans un autre dossier iranien, la France a exprimé, aujourd’hui jeudi, sa « plus ferme condamnation » après l’exécution en Iran d’un homme accusé d’avoir blessé un membre du Bassidj, première exécution depuis le début des manifestations qui ont lieu dans le pays.

La porte-parole du ministère français des Affaires étrangères a déclaré, dans un communiqué de presse, que « cette exécution vient s’ajouter à d’autres violations graves et inacceptables. »

Un régime qui méprise l’humanité

A son tour, la ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, a dénoncé le « mépris sans limite pour l’humanité » du régime iranien, après l’exécution d’un homme lié aux manifestations qui bouleversent le pays.

La ministre a également déclaré via « Twitter » que cet homme, Mohsen Shekari, « a été jugé et exécuté dans le cadre d’un procès trompeur et expéditif parce qu’il n’était pas d’accord avec le régime », ajoutant : « Cependant, la menace d’exécution ne réduira pas la volonté de liberté des gens. »

    la source :
  • alarabiya