SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Frappes aériennes « violentes » sur la capitale du Tigré, dans le nord de l’Éthiopie

La ville de Mekele, capitale de la région du Tigré, dans le nord de l’Éthiopie, a été touchée par des frappes aériennes lundi, selon « Tigray TV ».

« Tigray Television », qui est contrôlée par le Front populaire de libération du Tigré, a indiqué que les frappes aériennes avaient blessé de nombreux civils.

Un travailleur humanitaire et un diplomate ont également déclaré à Reuters que Mekele avait fait l’objet de frappes aériennes.

Neuf mois de conflit ont fait des milliers de morts et entraîné le déplacement de dizaines de milliers de personnes, tandis qu’une situation humanitaire catastrophique prévaut dans la région.

Et les Nations unies ont averti que quelque 400 000 personnes dans le Tigré « souffrent de la famine ».

Le directeur régional pour l’Afrique de l’Est du Programme alimentaire mondial, Michael Dunford, a également déclaré que la menace de famine plane sur les civils des régions d’Afar et d’Amhara en raison du conflit, dans une déclaration dans laquelle il a confirmé que 300 000 personnes dans ces deux régions sont confrontées à une « urgence » alimentaire.