SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

Gantz : l’accord sur le nucléaire iranien ne sera pas relancé prochainement

Le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, a déclaré jeudi que l’accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015 avec les puissances mondiales était « dans la salle de rétablissement » et qu’il était peu probable qu’il soit relancé prochainement.

Les commentaires de Gantz sont intervenus après que les dirigeants européens ont exprimé des doutes sur la volonté de Téhéran de relancer l’accord nucléaire.

Israël, ennemi juré de l’Iran, a soutenu le retrait des États-Unis de l’accord en 2018 sous l’ancien président Donald Trump, qui le jugeait trop limité. Israël a appelé à ne pas réintégrer l’accord souhaité par l’administration du président Joe Biden.

L’Iran, dont les ambitions nucléaires sont considérées par Israël comme une menace existentielle, nie vouloir se doter de bombes atomiques. Depuis le retrait de Trump, l’Iran a violé l’accord de 2015 en accélérant l’enrichissement de l’uranium, qui peut produire du combustible pour les bombes à des stades ultérieurs.

Gantz a déclaré lors d’une conférence sur le contre-terrorisme à l’Université Reichman : « Nous verrons comment cela se passe plus tard, peut-être après les élections », dans une référence apparente aux élections américaines de mi-mandat en novembre.

Israël ne participe pas aux pourparlers de Vienne sur la reprise de l’accord de 2015, mais ses menaces d’action militaire contre l’Iran s’il considère que les moyens diplomatiques sont dans l’impasse gardent les capitales occidentales vigilantes.

    la source :
  • Reuters