SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Gouvernement de l’Irak : La normalisation avec Israël est constitutionnellement et légalement rejetée

Le gouvernement irakien a annoncé dans une déclaration officielle son rejet catégorique de la normalisation avec Israël, en réponse à l’invitation d’un certain nombre de dirigeants irakiens à rejoindre les accords de normalisation avec Israël.

Et le gouvernement irakien à Bagdad a commenté l’invitation, en disant qu’il « rejette catégoriquement les réunions illégales tenues par certaines figures tribales résidant dans la ville d’Erbil dans la région du Kurdistan, pour demander la normalisation des relations avec Israël », selon l’agence de presse irakienne « Ina ».

Le gouvernement a ajouté : « La normalisation avec Israël est constitutionnellement et légalement rejetée. »

Un communiqué du bureau des médias du Premier ministre a déclaré que « le gouvernement confirme que ces réunions ne représentent pas le peuple et les résidents des villes irakiennes, et qu’elles ne représentent que les positions de ceux qui y ont participé. »

Et la déclaration a poursuivi, « La présentation du concept de normalisation est constitutionnellement, légalement et politiquement rejetée dans l’État irakien, et que le gouvernement a clairement exprimé la position historique constante de l’Irak en faveur de la juste cause palestinienne, et la défense des droits du peuple palestinien, dont le plus important est son droit à un État indépendant avec Al-Quds Al-Sharif comme capitale. »

L’appel susmentionné a été lancé lors d’une réunion qui s’est tenue à Erbil, la capitale du Kurdistan irakien, le vendredi 24 septembre 2021, à laquelle ont participé 300 personnalités sunnites et chiites, qui ont appelé à adhérer aux accords d’Abraham, à normaliser les relations avec Israël et à annuler l’interdiction des relations civiles entre les Irakiens et les Israéliens.