SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 October 2022, Sunday |

Grande-Bretagne : Notre stratégie est de vaincre Poutine en Ukraine

La ministre britannique des affaires étrangères, Liz Truss, a déclaré lundi que notre stratégie consiste à vaincre le président russe Vladimir Poutine en Ukraine.

« Nous faisons une pression très forte avec les alliés pour obtenir un soutien défensif plus important pour l’Ukraine », a ajouté Liz Truss, lors d’une conférence de presse, soulignant qu’une zone d’exclusion aérienne ne pouvait être imposée à l’Ukraine car elle n’est pas membre de l’OTAN.

Elle a souligné que la Russie a détruit l’infrastructure de sécurité en Europe, poursuivant : « Si nous n’arrêtons pas Poutine en Ukraine, cela enverra un signal aux agresseurs situés ailleurs dans le monde. »

Et elle a ajouté : « Nous devons renforcer l’OTAN et le flanc oriental, et nous devons être sérieux dans l’augmentation des dépenses de défense. »

Alors que la guerre russo-ukrainienne est entrée dans sa deuxième semaine, le vice-premier ministre britannique Dominic Raab a averti dimanche que le conflit déclenché par le président russe Vladimir Poutine en Ukraine pourrait prendre des mois, et probablement des années.

« L’Occident doit s’attendre à ce que la guerre se poursuive sur le long terme », a déclaré Raab à Sky News. « Nous parlons de mois, voire d’années, et nous allons donc devoir faire preuve d’une certaine endurance stratégique, car cela ne va pas se terminer en quelques jours. »

Il a souligné que les forces ukrainiennes « se sont révélées beaucoup plus fortes que ce à quoi Poutine s’attendait », notant qu’alors que le conflit entre dans son onzième jour, aucune grande ville d’Ukraine n’est tombée aux mains des Russes.

Raab a estimé que « les sanctions économiques ont mis la pression sur le président russe, ce qui l’a incité à répondre par des tactiques très brutales », ajoutant : « Je pense que nous ne devrions avoir aucun doute sur le fait que notre mission avec nos alliés est de faire en sorte que Poutine échoue en Ukraine, et cela prendra du temps. »

Raab, qui est également ministre de la Justice, a mis en garde les dirigeants russes et ceux qui entourent Poutine contre le danger d’être poursuivis pour crimes de guerre devant la Cour pénale internationale pour ce qui se passe en Ukraine.

« Les tactiques irresponsables et effroyables du régime de Poutine doivent être tenues pour responsables », a-t-il déclaré, ajoutant que cela s’applique « non seulement à Poutine lui-même, mais aussi à toute personne qui reçoit des ordres illégaux. »

Raab a réitéré le refus du gouvernement britannique d’imposer une zone d’exclusion aérienne, comme l’a demandé à plusieurs reprises le président ukrainien Volodymyr Zelensky.