SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 September 2021, Monday |

Griffiths: La guerre au Yémen a duré trop longtemps et les enfants en portent le fardeau

Aujourd’hui, lundi, le Conseil de sécurité a annoncé vouloir ouvrir le port de Hodeidah et l’aéroport de Sanaa.

Il a souligné que la mise en œuvre de l’Accord de Riyad au Yémen est très vitale.

Au cours de sa session mensuelle ouverte pour entendre des exposés sur le Yémen, il a clairement indiqué que les combats se poursuivent au Yémen sur plus d’un front.

Exprimant son inquiétude concernant la situation humanitaire à Marib et parlant d’une « crise de carburant dans les zones contrôlées par les Houthis au Yémen ».

À son tour, l’envoyé international au Yémen, Martin Griffiths, a déclaré que « la guerre au Yémen a duré trop longtemps et qu’elle doit prendre fin maintenant ».

Il a ajouté qu' »un cessez-le-feu au Yémen permettra un processus politique inclusif ».

Il a souligné que « les civils, en particulier les enfants, au Yémen portent le fardeau de la guerre… Il y a 5 millions de personnes au Yémen à un pas de la famine.  »

Il a ajouté : « La monnaie yéménite s’effondre et affecte négativement la vie des Yéménites… La guerre au Yémen a provoqué un effondrement économique », et a appelé à « augmenter le volume de l’aide pour éviter la famine au Yémen ».