SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 February 2023, Thursday |

Grossi: Téhéran n’a pas répondu aux questions de l’AIEA sur la plupart des sites nucléaires non déclarés

Le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique, Rafael Grossi, a annoncé que Téhéran n’avait répondu aux questions de l’agence que sur l’un des sites nucléaires où des traces d’uranium avaient été détectées auparavant.

Lors de la réunion du Conseil des gouverneurs de l’AIEA, aujourd’hui lundi, Grossi a rappelé qu’il avait précédemment soumis aux États membres du Conseil un rapport sur quatre sites iraniens non déclarés, ajoutant: » Depuis que mon dernier rapport soumis, l’Iran n’a fourni aucune nouvelle information sur aucune origine et n’a répondu à aucune question posée par l’agence, mais a plutôt presenter une déclaration écrite sur la quatrième origine sans aucun document. »

Grossi a ajouté que « la présence d’un grand nombre de particules d’uranium d’origine humaine sur trois sites iraniens non déclarés, ainsi que la présence de particules modifiées dans l’un des sites mentionnés, constituent une preuve évidente que des matières nucléaires étaient présentes dans ces installations,  » selon « TASS ».