SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2022, Sunday |

Grossi : Toutes les parties sont responsables de « garantir la sécurité nucléaire »

« Toutes les parties impliquées dans la crise ukrainienne sont responsables de garantir la sécurité nucléaire », c’est par cette phrase que le directeur de l’Agence internationale de l’énergie atomique, Rafael Grossi, a souligné aujourd’hui, le travail inlassable de l’organisation pour empêcher le déclenchement de tout conflit nucléaire par le biais d’un conflit militaire, et ses déclarations ont été faites lors d’une interview exclusive avec « Sky News Arabia », en soulignant que « plus le conflit en Ukraine est long, plus le danger pour les installations nucléaires est grand », et en ajoutant que l’agence a un « plan clair pour assurer la sécurité des installations nucléaires. »

Grossi a décrit la situation en Ukraine comme « catastrophique », mais a souligné la nécessité d’ « assurer une communication continue avec la centrale de Tchernobyl », ajoutant que « la panne de courant à Tchernobyl nous a empêchés de suivre ce qui s’y passe. »

Il a conclu son discours en déclarant que « l’Ukraine a été le théâtre de la pire catastrophe nucléaire du vingtième siècle. L’utilisation d’armes nucléaires est un désastre pour la planète. »

L’Agence internationale de l’énergie atomique des Nations unies a déclaré jeudi que ses systèmes de surveillance des matières nucléaires à la centrale nucléaire de Zaporizhzhia en Ukraine ont cessé de transmettre des données au siège de l’agence, un jour après avoir annoncé la même panne à la centrale de Tchernobyl.

L’agence a ajouté dans un communiqué que le directeur général de l’AIEA, Grossi, « s’est dit préoccupé par l’arrêt soudain du flux de ces données entre les deux sites et le siège de l’agence à Vienne, où se trouvent de grandes quantités de matières nucléaires sous forme de combustible nucléaire, usé ou non, ainsi que d’autres types de matières nucléaire. »

Depuis qu’un incendie s’est déclaré dans un bâtiment de la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporizhia après des affrontements armés à proximité de celle-ci, Grossi tente d’organiser une réunion tripartite avec les représentants de la Russie et de l’Ukraine, afin d’obtenir des engagements pour assurer la protection de la sécurité des installations nucléaires ukrainiennes.

Au cours de ses opérations militaires en Ukraine, la Russie s’est emparée de Zaporizhzhia et des installations de déchets radioactifs situées près de la centrale nucléaire de Tchernobyl, site du pire accident nucléaire au monde en 1986.

Les deux endroits sont toujours occupés par des travailleurs ukrainiens, mais dans des circonstances qui, selon Grossi, mettent en danger la sécurité des installations.

    la source :
  • Sky News Arabia