SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

Hamas: La patience des factions est à bout

Un membre du bureau politique du Hamas, Suhail al-Hindi, a déclaré que jusqu’à présent, le mouvement et les factions de la résistance dans la bande de Gaza n’ont vu aucun sérieux de la part d’Israël pour mettre en œuvre ses engagements.

Le porte-parole du mouvement a expliqué qu’Israël n’avait pas respecté les termes du cessez-le-feu, notamment la levée du siège de la bande de Gaza, l’arrêt des attaques contre les habitants de la ville de Jérusalem, l’assaut de la mosquée Al-Aqsa et la mise en œuvre du dossier de l’échange accord, avertissant que la patience des armes militaires de la résistance sur les actions d’Israël avait un épuisement limité.

Dans une interview avec Al-Ayyam, Al-Hindi a remis en question le sérieux d’Israël dans la mise en œuvre d’un accord d’échange de prisonniers avec le Hamas dans un avenir prévisible, comme récemment promu par certains médias.

Il a souligné que le « Hamas » est « prêt à conclure l’accord, demain, s’il remplit ses conditions claires et explicites, représentées par la libération de plus d’un millier de prisonniers, y compris les prisonniers condamnés à de lourdes peines, et ceux accusés par l’occupation d’avoir tué Israéliens. »

Il a déclaré : « Le gouvernement israélien actuel n’a pas le courage et le courage d’accepter la mise en œuvre de cet accord à l’heure actuelle, mais à la fin il l’acceptera.  »

Al-Hindi a indiqué que les contacts entre son mouvement et la partie égyptienne ne se sont pas arrêtés et se sont poursuivis à tous les niveaux, et à tout moment, soulignant le rejet de son mouvement et de toutes les factions à Gaza pour toute initiative portant atteinte au droit palestinien légitime .

Pour sa part, Talal Abu Zarifa, membre du Bureau politique du Front démocratique de libération de la Palestine, a accusé l’occupation de tergiverser dans la mise en œuvre de ses engagements et promesses envers les médiateurs.

Considérant que la visite du ministre israélien des Affaires étrangères Yair Lapid en Égypte et son discours sur l’intention d’Israël d’introduire des installations pour les résidents de la bande de Gaza et d’accélérer la mise en œuvre de l’accord d’échange de prisonniers, « un jet de cendres à El-Ayoun et une tentative de gagner plus de temps. » «