SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Hamas : Les négociations indirectes avec Israël n’ont pas cessé

Un dirigeant du Hamas a révélé un message que son mouvement a transmis aux médiateurs dans les négociations visant à établir un cessez-le-feu avec la partie israélienne.

Khalil al-Haya, chef adjoint du Hamas dans la bande de Gaza, a déclaré que « les négociations indirectes avec Israël ne se sont pas arrêtées ou n’ont pas faibli, malgré les tentatives israéliennes de vider la victoire palestinienne de son contenu. »

Il a ajouté dans une interview accordée au site « Arabi 21″ :  » Après le cessez-le-feu et l’entrée des médiateurs sur la ligne, il y avait des exigences pour que le cessez-le-feu réussisse, centrées sur deux questions : la première est le comportement de l’occupation dans la mosquée Al-Aqsa, et la seconde est le comportement de l’occupation dans le quartier de Sheikh Jarrah et la banlieue de Jérusalem ».

Il poursuit : « nous avons informé les médiateurs que ces deux cas sont des éléments explosifs et qu’ils peuvent ramener la scène à un état de tension. Nous espérons que tous les médiateurs contraindront l’occupation à revenir à ses agressions. »

Al-Hayya a souligné que « la poursuite des attaques israéliennes sur Jérusalem peut ramener la tension militaire avec l’occupation », mais a ajouté : « Nous ne sommes pas des amoureux des guerres, mais nous sommes des amoureux de la liberté, et nous résistons à l’occupation parce que c’est une occupation…. Nous nous défendons. »

Sur le plan interne, Al-Hayya a admis dans son dialogue qu’il existe des différences au niveau interne du Hamas, ajoutant : « Nous sommes un grand mouvement fort avec une diversité culturelle et intellectuelle, mais nous sommes unanimes sur la ligne générale, et nous croyons au fonds électoral. »