SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2021, Saturday |

Ils ont utilisé les poignées des casseroles… Nouveaux détails sur le creusement du tunnel d’évasion des prisonniers de Gilboa

L’interrogatoire des prisonniers palestiniens ré-arrêtés qui se sont évadés de la prison de Gilboa a révélé qu’ils ont creusé le tunnel à l’aide d’assiettes et de poignées des casseroles, et que le sable a été évacué par les égouts.

Le journal hébreu Haaretz a déclaré que le 6 septembre dernier, les six prisonniers se sont échappés par un petit tunnel, avant que quatre d’entre eux ne soient réarrêtés vendredi et samedi derniers, tandis que des recherches sont en cours pour retrouver les deux prisonniers, Nafiat et Kamamji.

Le journal a révélé qu’après l’interrogatoire des prisonniers, le prisonnier poursuivi, Ayham Kammaji, se trouvait dans la cellule n° 14 de la prison. Comme Zakaria Al-Zubaidi, il était attaché à la cellule n°5 d’où les prisonniers se sont échappés, seulement la nuit avant l’évasion, et a été remplacé par un autre prisonnier qui n’a pas accepté de s’échapper pour ne pas être puni et il est sur le point d’être libéré bientôt.

Haaretz ajoute que le prisonnier a dit à ses collègues qu’il devait être libéré prochainement, et qu’il ne voulait donc pas s’évader pour ne pas être puni.

Et le journal a ajouté : « L’enquête a également montré que les prisonniers ont commencé à creuser le tunnel en novembre ou décembre 2020, en utilisant des ustensiles de cuisine, qui sont des plats (après avoir aiguisé leurs extrémités) et des poignées des casseroles, avec la participation d’au moins 11 prisonniers, et 5 d’entre eux (qui ne se sont pas échappés) font l’objet d’une enquête par le service de sécurité générale israélien Shin Bet ».

Haaretz a indiqué que les enquêtes menées auprès des prisonniers ont montré que d’autres prisonniers de la prison de Gilboa étaient au courant du tunnel qui avait été creusé, mais que les services de renseignement de l’Autorité Pénitentiaire n’ont pas réussi à recueillir ces informations.