SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2021, Saturday |

« Inquiétude » européenne quant à l’accélération de l’enrichissement d’uranium en Iran

La France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne ont exprimé, dans une déclaration commune, leur profonde inquiétude face aux récents rapports confirmant que Téhéran avait produit pour la première fois plus de 20 % d’uranium enrichi.

L’Agence internationale de l’énergie atomique avait rapporté cette information plus tôt, notant que Téhéran avait considérablement augmenté sa capacité de production d’uranium enrichi de 60 %.

Les trois pays européens, parties à l’accord nucléaire avec l’Iran, ont réaffirmé qu' »il s’agit de violations graves des obligations de l’Iran au titre du Plan d’action global commun (l’accord nucléaire) ».

Ils ont déclaré: « Ces deux étapes conduisent au développement d’une arme nucléaire, et l’Iran n’a aucun besoin civil crédible pour justifier ce niveau d’enrichissement »

Les pays européens ont ajouté: « Nos inquiétudes sont aggravées par le fait que l’Iran a considérablement limité l’accès de l’Agence internationale de l’énergie atomique en se retirant des accords de surveillance du plan d’action global commun et en mettant fin à l’application du protocole additionnel. »

Ils ont poursuivi: « Les activités de l’Iran sont très préoccupantes étant donné que les pourparlers à Vienne sont suspendus à la demande de Téhéran pour deux mois,et que l’Iran ne s’est pas encore engagé sur une date pour leur reprise, alors que l’Iran refuse de négocier. »

    la source :
  • Sky News Arabia