SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

Irak: Des tirs de roquettes visent l’ambassade des États-Unis à Bagdad

L’ambassade des États-Unis dans le centre de Bagdad, a été attaquée jeudi soir par deux roquettes Katioucha.

Les attaques contre les forces américaines en Irak ont augmenté plus tôt cette année, coïncidant avec le deuxième anniversaire de l’assassinat(le 3 janvier 2020) , du commandant du CGRI, le général Qassim Soleimani, et du vice-président de l’Autorité de mobilisation populaire, Abu Mahdi al-Muhandis, lors d’une frappe aérienne américaine près de l’aéroport international de Bagdad.

Selon des sources de sécurité irakiennes, le système de défense antiroquettes C-RAM de l’ambassade avait été activé et a pu contrer les missiles Katioucha qui tentaient de cibler le bâtiment de l’ambassade, expliquant que l’attaque n’avait pas fait de victimes.

Elle a déclaré que des sirènes avaient retenti à l’intérieur de l’ambassade américaine, soulignant que les forces de sécurité irakiennes s’étaient largement déployées aux portes et autour de la Zone verte en prévision de nouvelles attaques.

L’attaque est survenue un jour après que certaines factions armées ont brandi une « confrontation ouverte » avec les forces américaines.

« La Commission estime que le retrait américain d’Irak est un mensonge et que l’administration américaine ne s’est pas conformée à la décision de retirer ses forces de combat d’Irak et n’a pas respecté la souveraineté de l’Irak », a déclaré Saad al-Saadi, un dirigeant du mouvement Asaib Ahl al-Haq, l’une des factions armées les plus importantes de l’Organe de coordination des factions de la résistance irakienne.

Il a déclaré que « l’Organe de coordination des factions de la résistance irakienne » allait à une confrontation ouverte à tous les niveaux avec les forces américaines en Irak ,avec tous les intérêts et objectifs de Washington sur le territoire irakien, notant que les escalades militaires se poursuivraient dans la prochaine phase.