SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

Irak : Les aéroports seront fermés le jour des élections, et nous pourrions imposer des couvre-feux

Alors que l’Irak se prépare aux élections anticipées, qui se tiendront le 10 octobre prochain, la Commission supérieur de sécurité des élections a révélé des procédures d’urgence spéciales pour le jour des élections.

Et comme elle a annoncé aujourd’hui, samedi, selon ce qui a été rapporté par l’Agence de presse irakienne, que les forces de sécurité étaient entrées en état d’alerte, elle a précisé qu’un certain nombre de mesures exceptionnelles seraient prises à cette date.

Elle a également indiqué que tous les postes-frontières et les aéroports seront fermés. En outre, les déplacements entre les gouvernorats seront suspendus et les véhicules seront interdits.

Pas de drones, pas de vélos non plus

En outre, l’utilisation de drones ou de vélos sera interdite, et un couvre-feu pourra être instauré si nécessaire.

De plus, la commission de sécurité a annoncé que ce jour sera un jour férié officiel, car tous les centres commerciaux seront fermés.

Elle a également indiqué que les téléphones portables ne sont pas autorisés à entrer dans les bureaux de vote.

Silence électoral

Quant au silence électoral, Hussein Al-Hindawi, conseiller du Premier ministre Mustafa Al-Kazemi pour les affaires électorales, a expliqué que le silence électoral ne commencera dans le pays qu’un jour avant le début du processus de vote.

Il a également ajouté que le silence électoral commencera à six heures du matin le samedi 9 octobre, soulignant que la Commission électorale « prendra les mesures légales nécessaires contre toute personne qui violerait les conditions des campagnes électorales et ne respecterait pas les règlements et instructions qu’elle a émis. »

25 millions électeurs

Il convient de noter que les élections se dérouleront conformément à une nouvelle loi électorale, qui adopte des circonscriptions électorales fermées, de sorte qu’il n’est pas nécessaire de se présenter sur des listes et que le nombre de candidats peut être limité, en fonction du nombre d’habitants de chaque circonscription.

La Commission électorale indépendante avait auparavant invité quelque 25 millions d’électeurs à participer à ces élections anticipées, dans lesquelles plus de 3 200 candidats sont en compétition pour remporter 329 sièges, soit le nombre total de sièges à la Chambre des représentants, dont 25 % sont attribués à des femmes.

Cependant, malgré l’enthousiasme des préparatifs en cours, encouragés par la mission des Nations unies dans le pays, qui a confirmé qu’elle était prête à déployer des observateurs de l’ONU dans les bureaux de vote afin d’enrayer toute tentative de fraude, certains Irakiens ne croient pas que ce droit apportera un changement fondamental, car il ne limitera pas le contrôle des partis et des visages traditionnels, sans parler de certaines factions armées.

    la source :
  • alarabiya