SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 September 2021, Tuesday |

Iran : Biden suit les traces de Trump sur la question nucléaire

Le ministère iranien des Affaires étrangères a appelé lundi Washington à revenir à l’accord nucléaire de 2015, dont l’administration s’est retirée en 2018, réimposant des centaines de sanctions.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Said Khatibzadeh, a déclaré lundi que l’accord « n’a pas besoin de médiation. L’Occident doit changer de stratégie sur cette question. »

« Les États-Unis devraient revenir à l’accord nucléaire », a-t-il déclaré, affirmant que l’administration du président Joe Biden n’avait pas changé l’approche de l’ancien président Donald Trump.

« Les dialogues de l’Iran dans les pourparlers de Vienne se sont poursuivis jusqu’à présent, conformément à ses intérêts nationaux », a déclaré Khatibzadeh.

Le porte-parole a évoqué les relations avec les pays voisins, soulignant le soutien de Téhéran à toute mesure qui contribue à la sécurité et à la stabilité en Irak et dans la région.

Sort des négociations sur le nucléaire

Le chef du comité de sécurité nationale iranien a parlé il y a quelques jours de « changer les stratégies » des négociations nucléaires, et Wahid Jalalzadeh a annoncé dans des remarques samedi dernier que le nouveau cycle de négociations sur l’accord nucléaire se tiendrait avec une « nouvelle structure ».

L’envoyé spécial des États-Unis en Iran, Robert Mali, a fait part d’un grand point d’interrogation sur le sort de l’accord et a remis en question le sort des négociations de sept tours à Vienne sans accord entre Téhéran et les pays occidentaux.

Il a également déclaré qu’un retour à l’accord « n’est pas quelque chose que l’administration peut contrôler pleinement », en particulier en l’absence de coopération iranienne.

Depuis avril, les négociations nucléaires ont commencé à Vienne avec la participation indirecte de l’administration américaine, mais après sept cycles de pourparlers, elles n’ont pas réussi à relancer l’accord signé en 2015. Le mois dernier (juillet) dans une atmosphère, les divergences sur un certain nombre de fichiers de base se sont poursuivies.

    la source :
  • alarabiya