SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 February 2023, Saturday |

Iran : Des protestations à Zahedan et Golestan

Plus de 100 jours après le début des manifestations dans les rues iraniennes, et ces manifestations se poursuivent encore à ce moment malgré la répression, les arrestations, les meurtres, et même les exécutions, alors que vendredi un groupe de jeunes a appelé à une manifestation de protestation pour montrer la souffrance de la ville de Taybad dans l’est du pays.

On s’attend à voir dans plusieurs villes d’Iran des manifestations organisées après l’arrestation d’un érudit sunnite dans la ville de Taybad, dans l’est du pays.

Des groupes de jeunes de cette ville ont appelé à une manifestation aujourd’hui pour montrer la souffrance des habitants de la ville frontalière, qui souffre de privations et de discrimination. Dans cet appel, l’accent a été mis sur la nécessité de soutenir les universitaires qui ont été soumis à la répression des services de sécurité en raison de leur soutien au peuple.

En plus de Taybad, un certain nombre de citoyens de Zahedan et de Golestan ont appelé à des manifestations parallèles aujourd’hui.

Les érudits religieux sunnites de Taybad ont condamné la répression et l’exécution des manifestants, et ont demandé la libération des prisonniers politiques, notamment les universitaires, les journalistes et les étudiants.

Les protestations ont éclaté après la mort d’une jeune femme kurde détenue par la « police des mœurs » du pays. Les manifestations ont rapidement dégénéré et se sont transformées en appels à la fin de plus de quatre décennies de règne des mollahs.

Au moins 508 manifestants ont été tués et plus de 18 600 arrêtés, selon l’organisation Human Rights Activists in Iran, qui suit de près les manifestations. Les autorités iraniennes n’ont pas fourni de bilan officiel des victimes.

    la source :
  • alarabiya