SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

Iran : la prolongation de l’accord de« l’énergie atomique » pourrait épuiser les pourparlers de Vienne

« Nous ne voulons pas prolonger l’accord conditionnel avec l’AIEA pour transformer les pourparlers de Vienne en attritionnels », a déclaré le porte-parole du gouvernement iranien Ali Rabiei, notant que « nous pourrons parler d’un accord à Vienne, lorsqu’un accord sera conclu sur toutes les questions ».

En ajoutant que« Nous n’avons pris aucune décision sur la prolongation de l’accord avec l’AIEA, et nous examinons toutes les options. »

Rabiei a ajouté :« Nous ne sommes pas pressés de parvenir à un accord à Vienne, et nous poursuivrons les pourparlers jusqu’à ce que les résultats soient atteints », a-t-il dit, ajoutant que « Téhéran a pris sa décision sur les pourparlers de Vienne, et que la partie adverse, en particulier Washington, doit prendre sa décision ».

Puis il a complété« Tout accord devrait inclure la levée de toutes les sanctions économiques contre l’Iran », a-t-il déclaré, notant que « Téhéran a négocié tout ce qui devrait être négocié, et les positions sont claires pour les deux parties, et il est temps pour la partie opposée de prendre la décision ».

« Il y a un consensus à Vienne pour lever les sanctions sur l’énergie, les banques, les assurances, etc. »,il a déclaré, selon RT.