SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 December 2022, Thursday |

Iran: Le sujet du retrait des Gardiens de la révolution de la liste des terroristes n’est pas une priorité

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir Abdollahian, a déclaré que la question du retrait des Gardiens de la révolution de la liste des organisations terroristes américaines n’est pas un enjeu essentiel dans les pourparlers pour relancer l’accord nucléaire.

« La principale raison du retard des pourparlers de Vienne est l’adhésion de l’Iran à son plein droit à tous les gains économiques sanctionnés par l’accord », a déclaré Abdollahian dans un communiqué diffusé par l’agence de presse officielle iranienne (IRNA).

Concernant le retrait des Gardiens de la révolution de la liste américaine du terrorisme, Abdullahian a déclaré : « C’est un sous-problème, et nos priorités sont les intérêts du peuple iranien et les exigences économiques dans le cadre du commerce mondial ».

Et mercredi, l’envoyé américain chargé des négociations nucléaires avec l’Iran, Rob Malley, a averti que les chances d’échec des pourparlers pour relancer l’accord nucléaire iranien dépassent la possibilité de leur succès, s’engageant à ne pas reculer devant la pression sur Téhéran s’il adhère à ses exigences.

Il a noté que les États-Unis rejetteraient « les demandes qui vont au-delà de la portée du Plan d’action global conjoint », le nom officiel de l’accord de 2015.

Il a poursuivi : « Nous sommes tout à fait prêts à faire face à cette réalité si tel est le choix de l’Iran ».