SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

Iran : les exigences de l’AIEA sont excessives

L’agence de presse semi-officielle iranienne Tasnim a cité un porte-parole de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique disant que Téhéran n’accepterait pas les demandes « excessives » de l’Agence internationale de l’énergie atomique des Nations Unies.

Après des mois de pourparlers indirects, Téhéran et Washington peinent à relancer l’accord nucléaire de 2015.

Le principal point de discorde est l’insistance de Téhéran pour que l’Agence de l’énergie atomique clôture ses enquêtes sur les traces d’uranium trouvées sur trois sites non divulgués avant que l’accord nucléaire ne soit relancé.

Behrouz Kamalvandi a été cité par l’agence de presse Tasnim comme ayant déclaré : « Nous considérons que les exigences de l’AIEA sont excessives car leur mise en œuvre est impossible en raison des sanctions. S’ils lèvent les sanctions, l’Iran réagira en conséquence.

Il n’était pas clair si Kamalvandi faisait référence aux enquêtes de l’Agence internationale de l’énergie atomique.

    la source :
  • Reuters